[ENGLISH]

Bruno Le Maire is a French politician. He was appointed Minister of Economy and Finance in the government of Prime Minister Edouard Philippe under the presidency of Emmanuel Macron. He was Chief of Staff to Prime Minister Dominique de Villepin between 2006 and 2007 and was then elected UMP deputy. 

From 2008 to 2009, he was Secretary of State for European Affairs and then Minister of Agriculture for 3 years. 

The main reform he made adopted in 2019 is the PACTE law meaning “Action Plan for Business Growth and Transformation”. The aim of this law is to give companies the necessary means to innovate, transform, grow and create jobs. It aims in part to improve the performance of VSEs and SMEs.

Since May 2019 and the recent decrees of application of January 2020, thanks to the PACTE law, largely inspired by the Notat-Senard report L’entreprise, objet d’intérêt collectif, companies can declare in their articles of association a “raison d’être” but also give themselves “missions” in order to better respond to the challenges of our time, notably social, climatic and environmental. The ambition? Nothing less than to reconcile the French with business and ensure that the general interest makes its big comeback among shareholders, customers and employees.

[FRENCH]

Bruno Le Maire est un homme politique français. Il est nommé ministre de l’Economie et des finances dans le gouvernement du premier ministre Edouard Philippe sous la présidence d’Emmanuel Macron. Il fut directeur de cabinet du premier ministre Dominique de Villepin entre 2006 et 2007 et a ensuite été élu député UMP. 

De 2008 à 2009, il occupe la fonction de secrétaire d’Etat aux affaires européennes puis ministre de l’agriculture pendant 3 ans. La principale réforme qu’il a fait adoptée en 2019 est la loi PACTE signifiant “Plan d’Action pour la Croissance et la Transformation des Entreprises”. Cette loi a pour but de donner les moyens nécessaires aux entreprises pour innover, se transformer, grandir et créer des emplois. Elle vise en partie à améliorer la performance des TPE et PME.
Depuis mai 2019 et les récents décrets d’application de janvier 2020, grâce à la loi PACTE, largement inspirée du rapport Notat-Senard L’entreprise, objet d’intérêt collectif, les entreprises peuvent déclarer dans leurs statuts une « raison d’être » mais aussi se doter de « missions » afin de mieux répondre aux enjeux de notre temps, notamment sociaux, climatiques et environnementaux. L’ambition ? Rien de moins que de réconcilier les français avec l’entreprise et s’assurer que l’intérêt général fasse son grand retour au milieu des actionnaires, des clients et collaborateurs.